23 septembre 2005

Opération Peur (Operazione Paura), 1966, Mario Bava, Italie

operation

Synopsis :
Une petite bourgade allemande est victime d'une malédiction et vit dans la terreur.

Grosse grosse déception pour ma part. Opération Peur est considéré par beaucoup comme le meilleur film de son auteur or, je m'y suis incroyablement ennuyé. En fait, je ne suis même pas sûr d'avoir suivi ce qui se passait durant les 15 dernières minutes du film, des trucs incroyables j'imagine. Formellement, c'est de toute beauté avec une utilisation des couleurs magnifique, une musique qui met bien dans l'ambiance gothique du film et des décors poisseux superbement photographiés. Les 20 premières minutes m'avaient mis en confiance, me faisant penser à du Lovecraft avec son village digne d'Innsmouth. Et du Lovecraft live, moi j'en demande tous les jours. Mais ce qui s'ensuit m'a beaucoup moins intéressé avec son intrigue à base de sorcellerie, de revenant vengeur, ça vient surtout de moi je pense, ça n'a jamais été ma tasse de thé les histoires de fantômes. Surtout que c'est mené de main de maître, rien à dire là-dessus, mais impossible pourtant de m'y impliquer.
Mario Bava se permet quelques excentricités stylistiques, comme dans tous ses films, comme par exemple ce superbe plan dans le cimetière où la caméra zoome puis dézoome plusieurs fois de façon parabolique pour ensuite laisser apparaitre les jambes d'une fillette faisant de la balançoire et surplombant le site. En 10 secondes, Bava résume toute l'intrigue du film et de son spectre ayant main mise sur le village par la peur qu'il y institue et par conséquence droit de vie et de mort. Fort.
Et puis si on y regarde de plus près, on s'aperçoit qu'Opération Peur est une influence pour grand nombre de réalisateurs. Il ne faut pas chercher bien loin pour comprendre où Kubrick a emprunté le look des fillettes de l'Overlook Hotel, où Tim Burton a capté l'essence de tout le pan gothique de sa filmographie, où David Lynch a trouvé l'inspiration pour le final de Twin Peaks (la série, pas le film). Même si c'est plus ou moins consciemment. Il y a cependant un metteur en scène qui revendiquait ses emprunts au cinéma de Bava, c'est Fellini. Il a en effet repris dans son sketch des Histoires Extraordinaires le personnage de la fillette au ballon et a toujours eu le bon goût de reconnaitre le génie du cinéaste.

Trailer (pour bientôt)

Posté par dirty_flichty à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Opération Peur (Operazione Paura), 1966, Mario Bava, Italie

Nouveau commentaire